Navigation – Plan du site

3-1 | 2005
Vol. 3, n° 1

Sous la direction de Gilles Col

Le numéro 1 de ce nouveau volume de CORELA (volume 3) propose deux articles sur une problématique très proche, ainsi qu’une troisième étude consacrée à une question peu abordée dans les revues de sciences du langage, la didactique.

C. Douay d’un côté et E. Roussel de l’autre abordent chacune la question du verbe et auxiliaire have en anglais, avec comme objectif commun de mettre en évidence son invariant. C. Douay cherche à intégrer des paramètres pragmatiques et interlocutifs dans son étude, qui couvre une grande partie des emplois du marqueur. E. Roussel se concentre sur une construction particulière de have : have a V vs. have a N. Sa méthodologie est proche de celle de C. Douay (prise en compte de l’interlocution). Les résultats proposés sont également convergents : afin de rendre compte de manière unifiée de have, sur une construction particulière et a fortiori sur une grande partie de ses emplois, il est nécessaire d’intégrer (ou de faire se "rencontrer", pour reprendre l’expression de E. Roussel) les niveaux d’analyse, sémantique, syntaxique et pragmatique.

C’est aussi à la recherche d’unicité que D. Ngamassu consacre le troisième article de ce numéro. Sa problématique est cependant très différente. D. Ngamassu aborde des questions cruciales de l’enseignement du français en afrique noire, notamment au Cameroun. Sa réflexion suit la question suivante : quelles politiques scolaires des langues mettre en place au Cameroun, afin d’assurer aux générations futures un enseignement efficace du français et une amélioration durable de la qualité de cet enseignement ? Il apparaît que des solutions globales et unifiantes sont difficiles à trouver, si ce n’est une refondation du système éducatif et didactique camerounais.

La diversité des thématiques abordées montre que CORELA s’intéresse à des domaines linguistiques assez vastes, que ce soit à travers les numéros de sa collection régulière comme ici, ou à travers sa collection de numéros spéciaux. Dans cette dernière ainsi être publiés prochainement un numéro consacré à la question des noms propres (du point de vue du traitement automatique des langues et du point de vue lexicologique), ainsi qu’un numéro consacré à une question plus théorique : l’opération de parcours dans le cadre de la Théorie des Opérations Enonciatives.

L'équipe de CORELA vous souhaite une bonne lecture et espère que chaque lecteur trouvera son intérêt dans ce numéro.

  • Logo Université de Poitiers
  • Logo MSHS de Poitiers
  • Logo CerLiCO
  • Revues.org