Navigation – Plan du site

4-1 | 2006
Vol. 4, n° 1

Sous la direction de Gilles Col

À travers cinq langues différentes, langues européennes (français, anglais, allemand) autant que langues africaines (dioula et baoulé), ce premier numéro du volume 4 propose un ensemble de thématiques tournant autour des questions de temps, aspect et modalité, ainsi que celle des prépositions. C’est effectivement une analyse contrastive de quelques prépositions spatiales en français et dans deux langues ivoiriennes (dioula et en baoulé) qui est proposée par Akissi Béatrice Boutin dans le premier article. Jean-Charles Khalifa, de son côté, tente une formalisation du micro-système formé par les quatre opérateurs causatifs de l’anglais make, have, cause et get. Jean-Rémi Lapaire étudie, toujours dans le domaine anglophone, le lien entre la modalité épistémique et les modalités sensorielles. Dans le domaine germanique, Aude Rebotier revient sur la définition de werden+infinitif comme Futur (temps grammatical). Enfin, Laurence Vincent-Durroux s’interroge sur la compatibilité de la marque aspectuelle d’inaccompli be+Ving en anglais avec les procès de type état. L'équipe de CORELA vous souhaite une bonne lecture et espère que chaque lecteur trouvera son intérêt dans ce numéro.

  • Logo Université de Poitiers
  • Logo MSHS de Poitiers
  • Logo CerLiCO
  • Revues.org